Comment faire un devis en peinture ?

devis peinture

Vous avez suivi une formation en travaux de peinture et vous voulez lancer votre propre affaire pour devenir professionnel ? Avant de proposer vos services, vous devez voir et ajuster quelques points, comme la réalisation d’un devis, par exemple. Sachez que pour choisir un prestataire, les clients se renseignent d’abord sur la qualité des travaux et le tarif de prestation. Alors, ils soumettent une demande de devis. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici un guide qui pourrait vous aider à établir votre devis peinture au cas où on vous le demanderait.

Qu’est-ce qu’un devis peinture ?

Quand on engage des artisans pour des travaux ou des services, il est toujours conseillé de faire un devis. Un devis peinture est un document qui détaille précisément les tarifs du prestataire. La rédaction du devis revient donc à vous, le prestataire. Vous détaillez les travaux : quels murs seront repeints, quelle est la superficie de ces murs, quels types de peinture vous utiliserez, quels matériels vous utiliserez, quel est le prix de la prestation, quel est le prix des matériels, etc. En fait, le devis n’est pas encore considéré comme un contrat. Il devient contractuel que si le client accepte que vous l’honoriez. Pour voir un exemple concret de devis, voir le site Esb Color. Le devis est généralement gratuit. Cependant, vous pouvez très bien faire un devis payant, à condition d’en informer le client à l’avance.

Quels sont les engagements d’un peintre ?

Comme nous l’avons dit, le devis n’est contractuel qu’en cas de validation du client. Alors, ce document ne représente aucun engagement pour ce dernier. C’est vis-à-vis de l’artisan qu’il exige un engagement qui doit être respecté. Si vous avez établi un devis pour un potentiel client, vous vous engagez sur le prix et sur le type de prestation mentionnés dans le document. Néanmoins, il est tout à fait possible de donner une valeur limite à un devis. Vous pouvez l’établir en précisant sa durée de validité. Alors, au terme de cette durée, le devis peut être modifié. Et comme le devis n’engage le client en rien, il peut ne pas l’accepter si quelque chose ne lui convient pas. Il peut alors choisir librement un autre artisan. Ainsi, si vous souhaitez que le devis devienne contractuel, vous devez convaincre le client à travers ce document. Ce dernier est vu ainsi comme une sorte de propagande ou de publicité.

Que doit comporter un devis ?

L’article 3 de l’arrêté du 2 mars 1990 relatif à la publicité des prix de prestations dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics stipule que le devis doit contenir :

  • Les coordonnées complètes de l’entrepreneur ou de l’entreprise qui propose les services (nom, prénom, adresse, contact, etc.)
  • L’identité et l’adresse du client auquel s’adresse le devis (nom, prénom, adresse)
  • La date de rédaction du document
  • La date d’expiration du document
  • Les taux TVA
  • Le prix unitaire HT et TTC des matériaux
  • Le prix horaire de la main d’œuvre
  • La quantité des matériaux nécessaires et leur désignation
  • La mention qui précise si le devis est gratuit ou non
  • Les frais de déplacement du prestataire
  • La somme à payer TTC

Laisser un commentaire