Les étapes importantes d’une isolation de toiture

Avec les 30 % de risque de déperdition de chaleur par le toit, l’importance de l’isolation de celui-ci n’est plus à prouver. Il y a quelques étapes à suivre ainsi que quelques techniques au choix selon les besoins de la maison et son architecture.

Choisir la technique d’isolation adéquate

Il y a deux méthodes au choix en ce qui concerne l’isolation de la toiture. Le plus simple reste l’isolation par intérieur. Comme son nom l’indique, cela consiste à isoler les combles. Encore là, on peut procéder de deux manières. D’abord, on peut réaliser l’isolation par la pente du toit ou bien par le plancher.

Avec la première option, on parle d’isolation des combles aménagés. Cela se fait par des professionnels. Prendre contact sur toiture-dehon.be. Pour ce faire, on pose une couche d’isolant entre les chevrons et la charpente. Les couches d’isolant sont recouvertes par de planches de placo. Dans la majorité des cas, on utilise l’isolant comme la laine de verre.

La deuxième option consiste à isoler des combles non aménagés. Dans ce cas, il suffit de poser une couche d’isolant sur le plancher du comble. C’est d’ailleurs la solution la plus pratique et la plus simple à réaliser. Cependant, il sera impossible d’exploiter les combles. C’est le principal inconvénient de cette option.

La deuxième méthode d’isolation est l’isolation par extérieur. Cette fois-ci, on viendra poser une couche isolante sur la voltige ou bien sur les chevrons. L’isolation sur la voltige est plutôt adaptée à une nouvelle construction, tandis qu’une isolation sur les chevrons est réservée pour les rénovations. Dans tous les cas, l’isolation par extérieur peut revenir relativement coûteuse.

Choix des isolants

On l’aura compris, le choix de la méthode d’isolation importe sur l’efficacité de celle-ci. Néanmoins, c’est un choix qui repose avant tout sur les besoins de la maison. A titre d’exemple, l’isolation par intérieur est plutôt adéquate pour les travaux de rénovation. C’est aussi une solution peu coûteuse. Cela nécessite peut de travaux.

En revanche, l’isolation par extérieur est plus efficace et performante. Cependant, cela se fait plutôt sur une nouvelle construction. C’est justement pour prendre ces décisions que l’intervention et l’aide d’un professionnel sont utiles. Sans oublier qu’il faut aussi penser à choisir le type d’isolant à utiliser parmi les nombreux qui existent sur le marché.

Il va sans dire que chaque isolant n’a pas la même performance. Il en est de même pour le coût et l’installation. De ce fait, il importe de connaître les caractéristiques de chaque isolant afin de choisir l’option la mieux adaptée. D’une manière générale, il vaut mieux se tourner vers les isolants ayant une résistance thermique importante. Notamment avec une résistance supérieure à 7 m2 K/W.

Parmi ces isolants efficaces, on peut citer la laine de verre. Il y a aussi la laine de mouton, l’ouate de cellulose et le polystyrène. La liste n’est pas exhaustive. Ne pas hésiter à demander l’avis d’un professionnel sur le meilleur isolant adapté à la construction, au climat de la région, à l’architecture de la maison ou encore son exposition.