Toitures : la tuile est-elle durable ?

tuile

Lors de la construction d’une maison, le choix de la toiture doit se faire tête posée et bien réfléchie pour la simple raison que c’est cette dernière qui va protéger des intempéries. Actuellement, on peut recenser de nombreux types de toits sur le marché, dont celui en tuile. Déjà présent depuis des siècles, ce dernier fait toujours partie des plus populaires et conquirent de nombreux cœurs de jour en jour. Qu’en est-il de leur durabilité ?

Les différents types de toiture en tuile

Grâce à l’évolution du temps, la toiture en tuile présente aujourd’hui plusieurs variétés au choix. La toiture en terre cuite est celle-là plus populaire auprès des Français surtout dans les régions bénéficiant d’un climat chaud. Elle est surtout connue pour sa résistance et son imperméabilité. Elle est d’ailleurs la plus ancienne dans le monde de la construction. Outre cela, les tuiles en terre cuite sont d’une efficacité énergétique élevée et sont disponibles sous plusieurs coloris dont le rouge, le noir, l’ocre… Pour ce qui est des toits trop inclinés, soit de 401 à 60 degrés, il y a la tuile plate. Elle a la forme d’un simple rectangle avec un talon d’accrochage. Elle est disponible sous deux dimensions. La tuile à emboîtement, quant à elle, convient aux toits avec une pente de 25 à 60 degrés. Ses points forts résident dans ses coloris multiples et la variété de formes disponible. Pour les moins de 20 degrés de pente, il y a la tuile canal, originaire du sud de la France. Elle a la forme de gouttière et sa pose se fait par emboîtement. Enfin, il y a les tuiles photovoltaïques qui sont apparues sur le marché récemment. Elles ont un caractère écologique et se posent également par emboîtement.

La durée de vie et entretien

La toiture en tuile est présente sur le marché de la construction depuis des siècles. C’est pourquoi la plupart des maisons anciennes sont revêtues par ce type de toit. Très résistant aux vents, au feu, ainsi qu’aux chocs, les tuiles sont reconnues pour leur esthétisme issu d’un savoir-faire traditionnel. De plus, ils ont une durée de vie assez conséquente, soit de 30 à 70 ans. Il se peut même que les tuiles atteignent une longévité d’un siècle s’ils sont bien entretenus. Cependant, pour que ce type de toiture puisse durer, l’entretien est indispensable même s’il n’en demande pas régulièrement. La fréquence de la maintenance dépend essentiellement du climat de la région où est située la maison. Si la pluie et l’humidité sont toujours au rendez-vous, et surtout que cette dernière est entourée d’une forte végétation dont des arbres, l’apparition de mousses ou de lichen peut alors être prépondérante. De ce fait, vider les chéneaux de temps en temps est recommandé. Il faudrait aussi se débarrasser annuellement des végétations parasites présentes sur les tuiles pour ne pas les endommager rapidement. Notons que pour ce type de travaux, faire appel à un professionnel reste conseillé afin d’éviter les éventuels accidents.

Laisser un commentaire